La FBB interpelle la Société Centrale Canine et dénonce la maltraitance infligée aux chiens des clubs canins ! - Fondation Brigitte Bardot

N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 212 chiens et 445 chats à l'adoption.

HAPPY - 12 mois

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

Boutique

Vues de la Madrague

Lot de 5 cartes postales de vues de la Madrague

5 €
Roller CERRUTI 1881 signé BB

Roller Cerruti 1881 - Signature BB – Corps et capuchon en l ...

29 €
Retour

La FBB interpelle la Société Centrale Canine et dénonce la maltraitance infligée aux chiens des clubs canins !

Suite à l’enquête et aux révélations d’ESPRIT DOG concernant l’utilisation des colliers coercitifs dans les centres d’éducation canine, la Fondation Brigitte Bardot interpelle Monsieur Alexandre Balzer, Président de la Société Centrale Canine, pour mettre un terme à cette violence qui n’engendre que des souffrances.

Monsieur le Président,

La Fondation Brigitte Bardot a pris connaissance avec stupeur du documentaire diffusé ce vendredi 20 octobre par la chaîne Youtube ESPRIT DOG concernant l’utilisation des colliers coercitifs, à savoir les colliers étrangleurs, électriques et à piques (torquatus). Dans ce documentaire alliant interviews et investigation en caméra cachée auprès d’animaleries et de centres d’éducation canine sur plusieurs mois, ESPRIT DOG révèle notamment des pratiques maltraitantes d’éducation canine dans plusieurs clubs canins affiliés à la Société Centrale Canine et affirme avoir porté à votre connaissance les faits dénoncés, sans succès malheureusement.

Les images tournées au sein des clubs canins d’Ile de France visités montrent une utilisation généralisée  des colliers torquatus et étrangleurs, subie par des chiens adultes ainsi que des chiots subissant des saccades intempestives. Sont également divulgués des propos extrêmement graves concernant des pratiques illégales car constitutives de mauvais traitements voire d’actes de cruauté, tels que par exemple l’utilisation détournée ou de plusieurs colliers sur un même chien (colliers électriques utilisés sur les testicules des chiens notamment), les pendaisons, la volonté de contourner l’interdiction légale à venir en camouflant les colliers…

La Fondation Brigitte Bardot est scandalisée par les méthodes employées au sein de clubs supposés être encadrés et contrôlés par la Société Centrale Canine, ainsi que par les discours arriérés délivrés aux détenteurs de chiens, lesquels peuvent ensuite vivre de véritables drames en raison des traumatismes liés aux maltraitances subies par leurs chiens au sein de ces clubs canins.

En tant que vétérinaire, vous savez l’importance du bien-être animal dans la relation homme-animal et la nécessité de mettre à jour ses connaissances au regard des avancées scientifiques. En tant que Président de la Société Centrale Canine, vous avez la capacité à agir pour faire cesser cette violence banalisée.

La Fondation Brigitte Bardot appelle donc la SCC à enfin prendre une position claire et affirmée concernant les méthodes d’éducation canine et outils autorisés au sein des clubs qui lui sont affiliés et à bannir les pratiques qui n’engendrent que souffrance et discrédit au sein du monde canin.

Dans l’attente d’une réaction rapide de votre part, nous restons à votre disposition et vous prions de recevoir, Monsieur le Président, nos sentiments les meilleurs.

Christophe MARIE
Directeur adjoint

La réponse de la SCC

La réponse de la SCC reçue quelques jours plus tard botte en touche et le président de la Centrale Canine parle “d’exception” accusant par la même occasion la FBB et Esprit d’en faire une généralité…

Aucune enquête, aucune sanction n’est annoncée au sein des clubs canins dont les images en caméra cachée ne font pas de doute.

La FBB attend une réaction forte et à la hauteur des infractions et des maltraitances observées dans ces clubs !

 

Télécharger la lettre

X