La Reine d’Angleterre dit non à la fourrure !

La Reine d’Angleterre dit non à la fourrure !

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • La Reine d’Angleterre souhaite qu’aucun de ses futurs vêtements ne contiennent de la fourrure animale. Un signal fort qui montre à quel point la fourrure est démodée !

    LA FOURRURE EST DE LA TORTURE ANIMALE

    La Reine d’Angleterre Elizabeth II refuse que ses futurs vêtements contiennent de la fourrure animale. Cette annonce a été faite par Angela Kelly, habilleuse officielle de la souveraine anglaise, dans son livre « Le revers de la médaille : la Reine, l’habilleuse et l’armoire » paru fin octobre. 

    « Si Sa Majesté a des obligations par un temps particulièrement froid, nous n’utiliserons plus que de la fausse fourrure pour s’assurer qu’elle reste au chaud » a déclaré Angela Kelly. 

    La Reine d’Angleterre fait ainsi le choix de la fourrure synthétique, par égard pour la souffrance animale induite par les méthodes d’élevage et de mise à mort des animaux dans les fermes produisant de la fourrure. Elle continuera cependant à porter d’anciens vêtements en contenant, comme sa cape de cérémonie en velours bordée d’hermine.

    californie interdiction fourrure animaux sauvages 2023

    Alors que l’élevage d’animaux pour leur fourrure est interdit au Royaume-Uni depuis 2000, il est toujours autorisé dimporter et de vendre de la fourrure de différentes espèces comme le vison, le renard et le lapin. Alors que les Anglais sont majoritairement opposés à l’importation de fourrure dans leur pays ! 

    L’association de protection animale Humane Society International a ainsi fait réaliser en 2018 un sondage qui démontre que plus de 2/3 des Britanniques soutiennent l’interdiction de l’importation de fourrure au Royaume-Uni.  

    VERS LA FIN DE LA FOURRURE ?

    La démarche de la Reine d’Angleterre s’inscrit dans celle de nombreuses maisons de couture et marques de prêt-à-porter internationales qui se sont engagées contre la fourrure ces dernières années. 

    La Fondation Brigitte Bardot salue le geste d’Elizabeth II, qui est un pas de plus vers la fin de l’exploitation des animaux élevés pour la fourrure, capturés dans la nature par des pièges cruels ou enfermés à vie dans des cages sordides et mis à mort brutalement par gazage, électrocution ou dépeçage à vif.

    Si les élevages d’animaux pour la fourrure sont interdits dans plusieurs pays d’Europe et du monde, la France persiste à autoriser l’élevage de visons. La FBB se bat depuis des années pour mettre fin à cette production indigne. Qu’attend notre gouvernement pour prendre en considération le bien-être animal ? 

  • Fermer le menu
    X