Enquête dans l'enfer des foires chevalines - Fondation Brigitte Bardot
Retour

Enquête dans l’enfer des foires chevalines

La Fondation Brigitte Bardot diffuse ce jour une nouvelle enquête édifiante révélant des faits de maltraitance animale et de nombreuses infractions à la réglementation sur la tristement célèbre foire chevaline de Maurs. Les images, filmées par la FBB le 27 octobre 2022, montrent la violence extrême avec laquelle les équidés sont manipulés, les innombrables coups de bâtons qui leur sont infligés, le manque d’encadrement et de contrôle dans lequel se déroule cet événement au cours duquel des centaines de chevaux sont vendus et envoyés à l’abattoir ou en centre d’engraissement.

En dénonçant la souffrance subie par ces animaux, la FBB souhaite, par cette enquête, alerter sur le sort réservé à de trop nombreux équidés encore élevés pour être abattus et consommés et appeler le gouvernement à mettre un terme à ces foires immorales et irresponsables !

Les images, majoritairement filmées en caméra cachée lors de cet événement, révèlent une violence inouïe envers les chevaux, animaux sensibles et particulièrement sujets au stress : les équidés, qui évoluent dans un environnement extrêmement oppressif, sont roués de coups sur le corps mais également sur la tête. Entassés dans des paddocks minuscules, acculés et pris de panique, ils se grimpent dessus, se piétinent, se tapent, tentent d’échapper aux manipulations et à la contrainte. On y voit notamment un cheval attaché se débattre au risque de se blesser, et subir là-encore des coups, qui ne font que renforcer sa détresse et sa peur. Après des heures d’attente et d’angoisse, ils sont embarqués de force dans des camions en direction de leur funeste destinée, encore une fois brutalisés s’ils résistent aux ordres des humains déshumanisés qui les conduisent. 

Entassés, marchandés, violentés, ils seront vendus au plus offrant, sans même avoir passé une visite sanitaire d’admission, pourtant obligatoire, auprès du vétérinaire. Bien que la réglementation applicable impose que les animaux exposés soient en bonne santé et en bon état général, correctement parés ou ferrés, et interdise la présentation d’équidés malades, blessés ou en état de détresse physiologique, de nombreux individus sont dans un état de maigreur alarmant, présentent des affections cutanées, des plaies sanguinolentes, des grosseurs suspectes, des sabots dans un état très dégradé

Des chevaux de trait, des poulains et leurs mères (vendus ensemble ou séparément), d’anciens chevaux de club équestres, des ânes et des poneys remplissent les allées et attendent de connaître le sort qui leur est réservé. De rares chanceux trouveront un acheteur responsable conscient de leurs besoins, mais la plupart finiront à l’abattoir, en centre d’engraissement ou entre les mains de particuliers inexpérimentés…

Face à tant de souffrance, la Fondation Brigitte Bardot a déposé plainte pour sévices graves contre l’organisateur de cet événement et a saisi les services de l’Etat afin de voir prononcées des sanctions à la hauteur des maltraitances et irrégularités constatées, parmi lesquelles l’interdiction d’organiser de nouveaux rassemblements.

Lettre ouverte de Brigitte Barodt à Marc Fesneau, ministre de l'agriculture

Brigitte Bardot a également interpelé le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, dans une lettre ouverte dénonçant « la violence extrême, sans raison de l’homme sur les équidés entravés, roués de coups, dans un environnement stressant et oppressif. »

Les médias en parlent :

BFMTV : Bardot sort une vidéo choc 

Cnews : Chevaux maltraités dans le Cantal 

France 3 Auvergne 

Le Parisien : Chevaux piétinés, frappés… une nouvelle vidéo choc tournée lors d’une foire chevaline

France Bleu : “C’est abominable” : Brigitte Bardot dénonce des faits de maltraitance animale à la foire chevaline de Maurs

Radio Classique : Brigitte Bardot : « Ce combat contre la souffrance animale, je vais le mener jusqu’à ma mort »

France3 Auvergne : Maltraitance animale : la foire aux chevaux de Maurs pointée du doigt par la Fondation Brigitte Bardot

La Montage : La Fondation Brigitte Bardot dénonce des maltraitances à la foire chevaline de Maurs : le parquet d’Aurillac ouvre une enquête

Les Échos : La « violence extrême » d’une foire chevaline dénoncée dans une vidéo choc

La Voix du Nord : Chevaux battus: Brigitte Bardot dénonce les violences à la foire chevaline de Maurs

Midi Libre : Coups de bâtons, gifles, plaies à vif… les images choquantes tournées en caméra cachée à la foire chevaline de Maurs

Centre Presse Aveyron : Chevaux entassés, frappés à coups de bâton… la vidéo choc de la foire de Maurs dans le Cantal

Paris Match : Chevaux battus et ensanglantés : la Fondation Brigitte Bardot publie une vidéo choc

Le Berry Républicain : Entassés, frappés à coups de bâton… La fondation Brigitte Bardot dénonce de la maltraitance animale dans une foire du Cantal

Ouest France : Brigitte Bardot dénonce la maltraitance de chevaux dans une foire du Cantal

La Dépêche : Vidéo de chevaux martyrisés : les images chocs qui ont fait pleurer Brigitte Bardot

L’Yonne Républicaine : Entassés, frappés à coups de bâton… La fondation Brigitte Bardot dénonce de la maltraitance animale dans une foire du Cantal

Le Courrier Picard : La fondation Brigitte Bardot dénonce des violences sur des chevaux lors d’une foire dans le Cantal

L’Essentiel : Des images chocs dévoilées par la Fondation Brigitte Bardot

X